Le parcours d’un photojournaliste malvoyant

« Né en 1948,  mon père, peintre et photographe amateur m’offre mon premier appareil en 1958, un modèle très simple, en forme de cube, un Kodak Brownie Flash. Puis à 16 ans, il me confie un moyen format 6 x 9 à soufflet obectif Boyer. » écrit Gilles Klein dans le « Profil » qu’il fait de Michel Puech dans Le Monde de la Photo. Continuer la lecture de Le parcours d’un photojournaliste malvoyant